Structures (charpente)

Structures (charpente)

Naturellement résistant, esthétique et écologique, le bois tropical s’impose en tant que bois de structure...

On peut compter différentes utilisations du bois en structure telles que l’ossature, la charpente, la maison ossature-bois, le lamellé-collé, l’habitation légère de loisir.

Ces ouvrages sont le plus généralement en situation abritée correspondant à une classe de risque 2 (classe 3 en zone tropicale).

La durabilité demandée est donc inférieure à celle requise en construction lourde.

Les caractéristiques mécaniques du bois et sa stabilité sont les premiers critères à retenir pour ce groupe. L’aspect et l’esthétique du bois sont aussi pris en compte lorsque les bois sont apparents (cas relativement fréquent pour des bois tropicaux utilisés en structure en région tempérée[1]).

Pour les produits lamellés-collés, la densité des essences utilisées ne doit excéder 0,75-0,80 afin d’assurer une tenue dans le temps des plans de collage.

 

[1] En région tempérée, les résineux sont les principales essences utilisées en charpente et structure, et les feuillus tropicaux ne sont compétitifs que pour des emplois spécifiques, notamment en bois apparent d’où l’importance des critères aspect et esthétique.

 

© CABD / LCB

70 essence(s)
42 fournisseur(s)